Jamil Mansour : Nous œuvrons pour que ce congrès consolide les acquis et permet de rectifier le tir


Sahara Médias - Nouakchott
Jeudi 20 Décembre 2012



Jamil Mansour avec Rachid Al Ghanouchi
Jamil Mansour avec Rachid Al Ghanouchi
Le président du parti « Tawassoul », Mohamed Jamil Mansour, a déclaré ce jeudi, à l’ouverture du deuxième congrès de cette formation d’obédience islamiste, qu’ils œuvrent pour que ce rencontre soit l’occasion de « consolider les acquis et de corriger les erreurs ».
Ould Mansour a indiqué, dans le discours prononcé à l’ouverture de ce congrès, ils cherchent à en faire le début d’une « nouvelle étape » pour que le parti « Tawassoul ouvre son cœur et ses bras à tous », dénonçant au passage, « le terrorisme et soutenant le djihad légitime », selon son expression.
Il a passé en revue l’action du parti depuis sa création et présenté sa vision des questions nationales et internationales.
Sur le plan intérieur, Jamil Mansour a évoqué les relations de « Tawassoul » avec diverses parties politiques et déclaré que la Mauritanie « fait face à de nombreux défis », tels la crise malienne et l’expansion du cercle des milieux terroristes ainsi que la guerre qui se prépare contre les groupes islamistes armés au nord Mali.
Concernant l’élection de juillet 2009, Jamil Mansour a déclaré que son parti a reconnu la victoire du président Mohamed Ould Abdel Aziz parce qu’il n’a pas trouvé des preuves qui la mettent en cause, soulignant au passage, les exactions qui l’ont précédée et suivie.
Il a aussi déclaré, « certains nous accusent de vouloir participer au gouvernement mais en réalité nous voulons être présents avec le pouvoir ».
Il a également évoqué le « printemps arabe » déclarant qu’il a eu certainement des répercussions sur le plan intérieur et indiquant que son parti a toujours mis en avant un « discours unitaire », appelé à la réforme justifiant, au passage, le changement de position politique de « Tawassoul ». 














GABONEWS APAnews