Journée sanglante au Nigéria et au Tchad et Boko Haram le premier accusé


Nouakchott - Saharamédias
Mardi 16 Juin 2015



Journée sanglante au Nigéria et au Tchad et Boko Haram le premier accusé
Deux attentas à la bombe dans la ville nigériane de BUTSCOUM au nord est ont coûté la vie à 10 personnes.

La première bombe a explosé à l’intérieur des bâtiments d’une association de défense des populations contre les attentats et la seconde dans un café en plein air quelques minutes après.

Ces attentats n’ont pas été revendiqués mais les observateurs y voient la main de la nébuleuse Boko Haram.

Pour sa part, le Tchad, voisin du Nigéria a accusé ce mouvement d’être l’instigateur de l’attaque contre des commissariats de police ce lundi à Ndjamena, des attaques qui ont entrainé la mort de 27 personnes dont les assaillants en plus de près de 100 blessées.

Le Tchad participe aux côtés du Nigéria à la guerre contre Boko Haram qui tente depuis 6 ans d’instaurer un état islamique dans le nord est du Nigéria.
 
 














GABONEWS APAnews