Kenya : le président s’en prend à la justice et rejette les requêtes de l’opposition


Saharamédias - Agences
Samedi 2 Septembre 2017



Kenya : le président s’en prend à la justice et rejette les requêtes de l’opposition
Le président kenyan dont le mandat est arrivé à terme, Ohoro Kenyatta s’en est pris vivement samedi à la justice pour avoir rejeté le résultat des élections du 8 août, et refusé la requête formulée par l’opposition demandant le changement de la commission électorale, incapable selon elle d’organiser de nouvelles  élections.

Tout en acceptant la décision de la justice annulant les résultats de l’élection présidentielle l’annonçant vainqueur, Kenyatta a cependant révélé à certains de ses soutiens, lors d’une réunion à la présidence, que quelque chose doit changer, car « on ne peut accepter indéfiniment que chaque fois qu’une décision est prise, un magistrat décide de l’annuler ».

« Je crois a-t-il ajouté que les magistrats croient que la toge qu’ils portent fait d’eux des kenyans plus intelligents  que les autres kenyans ».

Le président kenyan s’es est pris vertement au président de la cour suprême « qui tente de s’opposer à la volonté du peuple ».

Il a rejeté tout changement de la commission électorale accusée par la justice d’avoir échouer dans l’organisation des élections.

Le président estime que le temps ne permet plus la reconstitution d’une nouvelle commission, quand bien même celle-ci avait annoncé la veille qu’elle allait procéder à des modifications en son sein.

Kenyatta a accusé son rival Raiola Odinga de vouloir « dénaturer les élections pour arriver au pouvoir par la porte de derrière ».
 
 
 




 














GABONEWS APAnews