Khadim Ould Semane entame une grève de la faim pour demander à être soigné


Saharamedias/Nouakchott
Mercredi 27 Août 2014


Le prisonnier salafiste Khadim Ould Semane, l’un des chefs du djihadime en Mauritanie, a entamé une grève de la faim pour protester, selon ses dires, contre ce qu’il qualifie de « détérioration de sa santé », selon ce que rapportent des sources proches de lui.


Khadim Ould Semane entame une grève de la faim pour demander à être soigné
Ces mêmes sources ont indiqué que l’état de santé de Khadim Ould Semane se détériore de façon continue depuis son transfert de la prison secrète de Salah Edine au nord de la Mauritanie, ajoutant qu’il a vraiment besoin d’être soigné. Ould Semane avait rejoint les rangs d’Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) en 2007 et a tenté, peu après, de mettre en place une cellule djihadiste en Mauritanie sous le nom de « Jemaa des Ançar Allah Almourabitoune au pays de Chinguitt », dont il est devenu l’émir en restant sous la tutelle directe d’AQMI. D’un autre côté, le prisonnier salafiste Ahmed Ould Hadrami, condamné pour atteinte à la sûreté de l’Etat, continue, lui aussi, une grève de la faim commencée il y a quelques jours. Il demande une révision de son procès ou la possibilité de jouir d’une liberté provisoire. Des sources proches de lui indiquent qu’il commence à subir, dangereusement, les conséquences de sa grève de la faim.














GABONEWS APAnews