Kiffa fait face à une crise de carburant aiguë


saharamedia
Jeudi 19 Août 2010



Kiffa fait face à une crise de carburant aiguë

L’un des corollaires des pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville de Kiffa (centre de la Mauritanie) a été cette crise de carburant aiguë qui vient s’ajouter à une série de flambée des prix remarquée au niveau de tous les commerces de la capitale de l’Assaba. Des sources locales ont indiqué que présentement toutes les stations d’essence de la ville sont arrêtées à part deux qui continuent à assurer le service. Les craintes de voir la situation empirer dans les prochains jours, si rien n’est fait pour assurer le ravitaillement de la ville en hydrocarbures sont réelles. Les prix de l’essence commandent tout le reste (transport et produits de première nécessité). Les pluies qui se sont abattues ces derniers jours ont provoqué un début de crise dans trois wilayas (Assaba, Brakna, Tagant) et fait planer l’ombre d’une catastrophe sur toute la zone de l’Aftout. Régions agricoles, par excellence, ces wilayas du centre de la Mauritanie ont connu des cas d’inondations dues à la rupture de cinq barrages et ponts parmi les plus importants de la zone. Et c’est sans doute la rupture du pont de franchissement de Kamour (Assaba) qui permet le passage des gros camions et des voitures de transport, sur la route de l’Espoir, reliant la capitale Nouakchott aux wilayas de l’Est et au Mali, qui préoccupe le plus aujourd’hui les populations et les autorités du pays.

 















GABONEWS APAnews