L’AFP citant des sources sécuritaires algériennes parle de 15 soldats mauritaniens tués dans les combats avec AQMI


saharamedia
Samedi 18 Septembre 2010



Une source sécuritaire algérienne citée par l’agence France presse porte le bilan des pertes de l’armée mauritanienne dans les accrochages qui l’oppose, depuis vendredi, à AQMI, à 15 tués. La source qui a préféré garder l’anonymat a évoqué « l’existence de nombreuses victimes (morts et blessés) dans le rang de l’armée mauritanienne. »

De son côté, un haut responsable de l’armée mauritanienne a révélé samedi à l’AFP que les pertes de l’armée s’élève à « cinq morts et 9 blessés légers », ajoutant que les pertes dans les rangs d’AQMI sont de « 12 morts et des dizaines de blessés ».

D’un autre côté, un député du nord Mali a déclaré à l’AFP que des nomades venant d’un lieu non loin du théâtre des opérations du vendredi ont confirmé « la mort de plusieurs soldats mauritaniens ». de même, deux témoins issus d’une même famille ont indiqué à l’agence France presse avoir vu « trois véhicules de l’armée mauritanienne entre les mains des combattants d’AQMI ». Ils ont précisé qu’ils se trouvent à 50 kilomètres de la localité malienne de « Rass Elm » (235 km à l’ouest de Tombouctou), où se sont déroulés les accrochages de ce matin, selon plusieurs sources. Le député malien a indiqué qu’il a su effectivement que « cinq véhicules, au moins, de l’armée mauritanienne sont tombés entre les mains d’AQMI ». 

 















GABONEWS APAnews