L’APP condamne la politique aveugle de la porte close


saharamedia
Jeudi 13 Mai 2010



L’APP condamne la politique aveugle de la porte close

« Indignée par le refus systématique du régime de tout dialogue social », l’Alliance Populaire Progressiste(APP), dénonce avec force cette «  politique aveugle de la porte close avec ses conséquences imprévisibles pour la paix sociale ». Ainsi, l’Alliance populaire progressiste(APP) a vivement condamné la répression du mouvement de fronde des dockers. Elle a dénoncé, dans une déclaration publique, les agissements de la «  police s’est livrée très vite à des actes de provocation et d’agression contre les ouvriers aux mains nues et procédé à des arrestations ». La formation du président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheïr exige la libération immédiate et inconditionnelle des 24dockers, toujours détenus dans les commissariats de Tevragh Zeïna I et El Mina II. S’étonnant du fait qu’au moment où «  les ouvriers comme d’autres couches de la population ploient sous le poids de la hausse vertigineuse des prix et connaissent le drame du chômage, ont tenu à user de leur arme ultime et légale, la grève », l’APP demande également l’ouverture immédiate des négociations avec les responsables des dockers. A noter que les sept dockers détenus, depuis une semaine au commissariat de Tevragh Zeïna I ont été relâchés. Cette libération a été très bien accueillie au sein de la CLTM même si cette organisation réclame toujours la libération des 17 autres dockers.

 

 















GABONEWS APAnews