L’APP condamne les déclarations du président à propos de l’esclavage


Nouakchott - Saharamédias
Mercredi 2 Décembre 2015



Messaoud O. Boulkheir, président de l'APP
Messaoud O. Boulkheir, président de l'APP
L’alliance populaire progressiste du président Messaoud O. Boulkheir a condamné ce mercredi les déclarations du chef de l’état Mohamed O. Abdel Aziz niant l’existence d’esclavage dans le pays.

Dans un communiqué distribué aujourd’hui l’APP exprime sa profonde déception et son rejet des propos du chef de l’état qui traduisent, selon la formation politique, « une insulte à la majorité silencieuse de ce peuple ».

Les propos du président, selon l’APP, sont une négation grave de la pratique esclavagiste pourtant évidente dans le pays.

Le parti appelle le président O. Abdel Aziz à « conformer ses points de vue avec ceux de la majorité écrasantes des acteurs politiques, la société civile et les organisations internationales ».

L’APP a appelé à la mise sur pied du tribunal chargé des dossiers de l’esclavage conformément à la feuille de route décidée par le gouvernement mauritanien.

La formation politique du président Messaoud a enfin demandé la levée de l’embargo au niveau des tribunaux, sur tous les dossiers relatifs à l’esclavage objets « de connivence entre l’administration et les pouvoirs publics » selon ce parti.
  














GABONEWS APAnews