L’APP demande au pouvoir de réexaminer sa politique sécuritaire


saharamedia
Mardi 31 Août 2010



L’Alliance populaire progressiste (APP), parti d’opposition mauritanien, a condamné l’attentat terroriste qui a pris pour cible la base militaire de Néma, le qualifiant « d’acte terroriste lâche et criminel ». Mais l’APP que préside le président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir, a aussi demandé au pouvoir de réexaminer la politique sécuritaire suivie dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, précisant qu’elle « dénote de l’improvisation et du manque de professionnalisme de ses concepteurs ».

Le parti a aussi déclaré, dans un communiqué de presse qu’il devient « clair à travers les différents échecs de cette politique qu’il faut nécessairement la revoir aussi bien sur le plan intérieur qu’extérieur ».

 

 















GABONEWS APAnews