L’Administrateur directeur général de l’Agence Nationale du Registre des Populations et des Titres Sécurisés présente son bilan deux ans après sa création


Sahara Médias - Nouakchott
Jeudi 4 Avril 2013



M’Rabih Rabou Ould El Wely
M’Rabih Rabou Ould El Wely
Le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, Mohamed Ould Boillil, a annoncé ce mercredi après midi, un projet de construction de 167 unités devant servir de locaux pour les services de l’état-civil au niveau des communes rurales.
Au cours de ce point de presse, organisé à l’Agence nationale pour le registre des populations et les titres sécurisés (ANRPTS), le directeur administrateur général de celle-ci, M’Rabih Rabou Ould El Wely, a présenté un exposé sur les actions de l’agence. L’ADG de l’ANRPTS a indiqué qu’à ce jour, quelque 2.364.450  citoyens, dont 1.618.637 personnes majeures, ont été enregistrés et que 1.624.452  cartes d’identités ont été  produites, précisant que 804.323 pièces ont été retirées par leurs propriétés. 
Dans le même ordre d’idée, la Convergence démocratique nationale, parti d’opposition mauritanien, a demandé aux autorités d’œuvre dans l’urgence pour trouver une solution aux problèmes que rencontrent les Mauritaniens de l’étranger au niveau de l’état-civil à cause du rejet, sans aucune annonce, de leurs anciens documents d’identité.
Dans un communiqué rendu public, la CDN indique que le changement des noms et l’incapacité pour certains de participer à l’enrôlement ont empêché les mauritaniens vivant à l’étranger d’obtenir les nouveaux papiers, ce qui a créé une situation de détresse dans plusieurs pays dont la France et le Kuweit, à titre d’exemple. Le parti que préside Mahfoud Ould Bettah dénonce avec force l’ignorance de cette situation par les autorités et qui est le résultat du caractère improvisé du travail de l’agence nationale pour le registre des populations et des titres sécurisés, souligne la CDN qui rappelle que des compatriotes vivant dans certains pays et disposant de titres de séjour les ont perdu à cause de ces aberrations.














GABONEWS APAnews