L’Algérie, préoccupée par la sécurité de ses frontières avec les pays du Sahel, compte construire de nouvelles routes


saharamedia
Mercredi 6 Octobre 2010



Selon des sources algériennes, le ministère de la défense de leur pays a demandé l’exécution d’un projet de sécurisation des frontières terrestres avec les pays du Sahel menacés par les organisations terroristes et susceptibles de connaître une intervention étrangère suite à des prises d’otages devenues chroniques.

Cette question d’immixtion étrangère dans la zone préoccupe l’Algérie, surtout quand le ministre de l’Intérieur, Dahou Ould Kablia, a mis en garde contre la présence d’un plan étranger visant à assurer la mainmise extérieure sur les ressources naturelles de la sous région, en prenant pour prétexte les soucis sécuritaires dans le Grand Sahara.

Le journal algérien « Chouroug Quotidien », citant la même source, a indiqué que le ministre algérien des travaux publics, Oumar Goul, présentera devant le gouvernement un projet national d’urgence demandé par le ministère de la défense, pour élargir les axes routiers dans le Sahara, notamment au niveau des frontières avec les pays du Sahel, pour que l’armée puisse consolider son emprise totale sur tous les voies d’entrée ou de sortie sur le territoire.















GABONEWS APAnews