L’Association des diplomates mauritaniens renouvelle sa désapprobation des dernières nominations


saharamedia
Mardi 5 Juin 2012



L’Association des diplomates mauritaniens renouvelle sa désapprobation des dernières nominations

L’Association des diplomates professionnels mauritaniens a déclaré que les dernières nominations au niveau du Ministère ont ignoré l’existence de nombreux professionnels dans une situation de « chômage voilé » et tout près de la retraite, qui ont été « privés de ces nominations alors que d’autres personnes, sans rapport aucun avec la diplomatie et même avec la Fonction publique », ont été envoyées dans des ambassades comme conseillers.

 

Dans un communiqué dont Sahara média a reçu une copie, l’Association indique que « le pouvoir de nommer dans de telles fonction est limitée et non appréciative du fait que ces postes sont permanents et répondent à l’article 5 de la loi sur la Fonction publique n°03/93 qui stipule qu’ils ne peuvent être occupés qu’y égard aux conditions indiquées dans cette loi ». L’Association ajoute que seules les hautes fonctions ont été retirées de ce champ puisqu’elles relèvent de la compétence directe du président de la République.

 

Notons que les nominations effectuées il y a quelques semaines par le ministre des Affaires étrangères, Hamady Ould Hamady, dans certaines ambassades ont provoqué une vive polémique au sein des fonctionnaires du MAEC du fait que certaines personnes n’appartiennent pas au secteur de la diplomatie alors que le ministère considère que ce choix « est soumis à son pouvoir discrétionnaire ».















GABONEWS APAnews