L’UE appuie un atelier de renforcement des capacités des femmes haratines


Saharamédias/Nouakchott
Vendredi 14 Mars 2014


Un atelier de soutien aux droits des femmes haratines, organisé par des organisations de droit de l’homme avec la collaboration de l’Union européenne a clôturé ses travaux hier jeudi à Nouakchott.


L’UE appuie un atelier de renforcement des capacités des femmes haratines
L’atelier qui a duré deux jours (12 et 13) a vu la participation de certaines activistes de l’Association des femmes chefs de ménage, de SOS Esclaves et certains acteurs indépendants de la société civile.
Les participants ont reçu, durant deux jours, une assistance de l’expert international Freddy Bztundi, coordinateur du projet de l’organisation internationale pour les droits de minorités, en vue de parvenir à des solutions pour l’intégration de la femme haratine dans la vie active, et l’aider de la sorte à parvenir au cercle de décision pour accomplir ses objectifs de développement économique et social par le biais de la sensibilisation.
Les participantes ont aussi été formées à la manière de pousser les organisations de la société civile à faire face aux préjugés liés à la femme haratine, en encourageant et facilitant le dialogue avec les cercles de décision au niveau local, national et international.
Elles ont pu, à travers cet atelier, ressortir avec une vision claire des difficultés que rencontrent les femmes haratines à tous les niveaux, et diagnostiquer les problèmes politiques, sociaux et économiques qui les empêchent d’être au même niveau que leurs consœurs du reste de la communauté nationale.














GABONEWS APAnews