L’Union Européenne prône un dialogue constructif entre toutes les forces politiques mauritaniennes


saharamedia
Lundi 10 Mai 2010



L’Union Européenne prône un dialogue constructif entre toutes les forces politiques mauritaniennes

Hans-Georg Gerstenlauer, ambassadeur chef de délégation de la Commission européenne à Nouakchott, a prôné dimanche un « dialogue constructif » entre « toutes les forces politiques » en Mauritanie. Gerstenlauer  qui prononçait un discours à Nouakchott à l’occasion de la célébration de la fête de l’Europe, espère  que toutes les forces politiques mauritaniennes contribueront pleinement à l'atteinte des Objectifs du millénaire, dans le souci unique d'améliorer les conditions de vie des populations qu'ils représentent. « Pour y arriver, je suis convaincu qu'il faut mettre en place au niveau national, un dialogue constructif, permettant à tous de participer et contribuer aux solutions de ce défi ». Le dialogue constructif entre toutes les forces politiques du pays devrait « améliorer les conditions de vie des populations », a aussi dit M. Gerstenlauer qui s’est félicité de « la normalisation de la coopération entre l’Union européenne et la Mauritanie après une période difficile », celle de l’après coup d’Etat du 6 août 2008.  Le diplomate européen s’est  félicité de la normalisation de la coopération entre l'Union européenne et la Mauritanie après une période difficile de nos relations. » En effet, l'Accord de Dakar, sa mise en œuvre et le retour à l'ordre constitutionnel que l'UE a activement soutenu, ont permis à l'UE de reprendre graduellement sa coopération pour aboutir en janvier de cette année à la levée complètes des dernières restrictions. La mise en œuvre des projets importants du 8ième et 9ième Fonds Européen de développement (FED) a pu redémarrer et, avec toutefois un retard d'un an et demi, le 10ième FED vient d'être lancé. Doté d'un volume de 156 millions d'Euros de dons il apportera des appuis notamment dans les domaines de l'infrastructure, de la lutte contre la pauvreté et de la gouvernance», a souligné l’ambassadeur chef de délégation de la Commission européenne. Il espère qu'à partir de maintenant la Mauritanie et l’Union Européenne vont  pouvoir travailler ensemble sans nouvelles interruptions.















GABONEWS APAnews