L’affaire dite de l’orange : prison avec sursis pour l’agresseur


Nouakchott - Saharamédias
Vendredi 11 Septembre 2015



L’affaire dite de l’orange : prison avec sursis pour l’agresseur
Ali O. Jeirib qui avait tiré sur un employé d’une épicerie de la place dans ce qu’on appelle désormais « l’affaire de l’orange » a été condamné jeudi par le tribunal de Nouakchott à un an de prison avec sursis.

La cour d’appel avait rejeté dans la matinée la requête formulée par le parquet rejetant la demande de liberté provisoire en faveur du détenu.

Les mesures relatives à sa libération de O. Jeirib, détenu depuis un mois ont été immédiatement entamé par la cour.

La victime, au terme d’un arrangement avec son agresseur, avait retiré sa plainte et ils étaient apparus ensemble sur une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

Cet incident avait provoqué de multiples réactions d’autant que l’agresseur appartient au cercle familial du président O. Abdel Aziz
 
 
 
 














GABONEWS APAnews