L’alliance nationale : le doute persiste quant à la possibilité réelle d’organiser des élections transparentes


Sahara Médias - Nouakchott
Lundi 27 Mai 2013



L’alliance nationale : le doute persiste quant à la possibilité réelle d’organiser des élections transparentes
L’alliance nationale, un pôle politique constitué des partis ayant quitté récemment la majorité présidentielle a condamné ce qu’elle a appelé le recourt à l’achat des consciences et à ses corolaires destructeurs de la vie publique.
Ces partis, dans un communiqué publié hier, déclarent que le doute persiste quant à la possibilité réelle d’organiser des élections transparentes, consensuelles et crédibles, en l’absence d’une volonté politique du pouvoir de les organiser.
Selon cette alliance, la commission électorale nationale indépendante est toujours soumise à l’autorité du gouvernement qui gère les moyens financiers destinés à celle-ci à sa guise, contrairement aux dispositions de loi créant la CENI.
Ces trois partis accusent également le pouvoir de poursuivre l’achat des consciences en s’accaparant les aides humanitaires et en les octroyant aux familles qui les soutiennent.
















GABONEWS APAnews