L’ambassade de France à Nouakchott met en garde ses ressortissants contre le déplacement dans des zones jugées à risque en Mauritanie


saharamedia
Lundi 1 Novembre 2010



L’ambassade de France à Nouakchott met en garde ses ressortissants contre le déplacement dans des zones jugées à risque en Mauritanie

L’ambassade de France à Nouakchott vient de renouveler la mise en garde adressée aux  ressortissants français contre le déplacement dans des zones jugées à risque en Mauritanie.

Cette « zone rouge » déterminée par la France comprend l’axe reliant entre Fdérick, Chinguitti, Tidjikja, Aioun El Atrouss et Bousteila. L’ambassade a, en outre, demandé aux Français qui se rendraient dans la «zone orange » de faire connaître les immatriculations de leurs véhicules pour qu’elles soient transmises à la gendarmerie mauritanienne.

L’ambassade de France à Nouakchott a précisé, dans un communiqué que ces mesures de sécurité arrivent après l’enlèvement de 7 expatriés dont 5 Français travaillant pour le compte des sociétés AREVA et SATOM, dans le nord Niger, le 16 septembre dernier, ce qui témoigne « de l’ampleur de la menace terroriste » dans la zone sahélo-saharienne. A signaler qu’Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) a adressé de nouvelles menaces à la France au cours de ces derniers jours.















GABONEWS APAnews