L’ambassadeur turc à Nouakchott : les écoles « Borj El Ilm » constituent une menace pour les relations mauritano-turques


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 13 Juillet 2017



L’ambassadeur turc à Nouakchott : les écoles « Borj El Ilm » constituent une menace pour les relations mauritano-turques
L’ambassade de Turquie à Nouakchott a mis en garde les autorités mauritaniennes contre les facilités offertes au mouvement « khidma » (services), dirigé par l’opposant turc Veth Alla Goulan, pour poursuivre ses activités sur le territoire mauritanien, « car cela, ajoute l’ambassade, constitue un grand danger pour les relations bilatérales entre les deux pays ».

Dans un point de presse tenu jeudi à l’occasion du premier anniversaire du coup d’état avorté en Turquie, l’ambassadeur a révélé que ce mouvement dispose de 5 écoles en Mauritanie, des écoles qui fonctionnent grâce à des cotisations de citoyens turcs, ajoutant que les autorités de son pays avaient signé avec la Mauritanie un mémorandum d’entente pour la fermeture de ces écoles.

Le diplomate turc a ajouté que cette tentative de coup d’état en Turquie avait constitué le « pire acte terroriste jamais intervenu dans le pays » ayant entrainé la mort de 250 personnes et les blessures de 2193 autres.

Il a ensuite fait l’économie de cette tentative avortée de coup d’état, accusant le mouvement « Khidma » et son dirigeant  Veth Alla Goulan d’atteinte à la stabilité du pays.














GABONEWS APAnews