L’ancien directeur général de la SNIM fait le bilan de ses 5 années à la tête de la société


Nouakchott - Saharamédias
Samedi 9 Avril 2016



L’ancien directeur général de la SNIM fait le bilan de ses 5 années à la tête de la société
L’ancien administrateur, directeur général de la société nationale industrielle et minière, Mohamed Abdallahi ould Oudaa a adressé un message d’adieu au personnel de cette société, au lendemain de sa nomination au poste de ministre de l’hydraulique et de l’assainissement.

Dans cette lettre l’ancien patron de la SNIM fait le bilan de ses 5 années à la tête de la plus grande société minière du pays.

Selon O. Oudaa, ces 5 années ont été une expérience palpitante tant au niveau personnel que professionnel qualifiant son départ de son poste « de moment émouvant ».

« Tout travailleur de la SNIM doit s sentir fier d’avoir contribué au rayonnement et au développement de la société tout au long des 5 dernières années » écrit notamment l’ancien directeur général de la SNIM.

Parmi les réalisations, O. Oudaa cite l’augmentation du capital de la société qui est passé de 12,2 milliards d’ouguiyas en 2013 à 182,7 milliards d’ouguiyas.

Il évoque également la réussite du programme de développement et de modernisation avec plus de 20 projets structurels financés pour près de 1,6 milliards de dollars dont 850 millions sur ressources propres de la société.

Selon l’ancien directeur général, la société a enregistré un chiffre record d’extraction avec plus de 129 millions de tonnes de minerais en 2014, soit une augmentation de plus de 50% par rapport à 2010.

Au niveau de la production, la SNIM a enregistré, selon O. Oudaa, un chiffre record en 2014 avec 13,3 millions de tonnes, de même qu’en ce qui concerne les ventes qui ont atteint en 2013 et 2014 le chiffre de 13 millions de tonnes.

O. Oudaa félicite l’ensemble du personnel de la société, cadres, maîtrises et ouvriers pour leur contribution à cette réussite, qui est une œuvre commune selon lui.

Il a enfin félicité le président Mohamed O. Abdel Aziz pour avoir « empêché en 2008 la vente de la SNIM » ajoutant que " sa confiance, ses conseils, et ses orientations ont été déterminant dans la réussite de l’entreprise."
 
 
 
 














GABONEWS APAnews