L’armée dément avoir pris pour cible des civils dans le nord malien et parle de propagande des terroristes


saharamedia
Dimanche 19 Septembre 2010



L’armée mauritanienne a démenti officiellement, dimanche, avoir bombardé des cibles civiles dans le nord malien lors de nouvelles opérations menées par l’aviation contre des bases d’Al Qaeda au Maghreb islamique (AQMI).

Un haut gradé de l’armée qui a préféré gardé l’anonymat a déclaré à l’agence France presse que « les cibles de l’armée mauritanienne sont les terroristes armées qui attentent à la sécurité de notre pays » ajoutant qu’il est « insensé que nous visons des civils ». Pour ce haut gradé de l’armée mauritanienne, de telles allégations ne sont qu’une « propagande terroriste ».

 

Des témoins oculaires ont cependant confirmé à France presse  la mort de deux femmes et la blessure de quatre hommes au cours d’un raid aérien entrepris ce dimanche par l’armée mauritanienne contre des positions d’AQMI.

 

A Nouakchott, un responsable militaire avait déclaré auparavant que « ce raid avait permis de détruire trois véhicules des sept d’un convoi pris pour cible par l’armée mauritanienne. Il a aussi révélé que la femme d’un terroriste avait péri au cours de cette opération. 















GABONEWS APAnews