L’armée mauritanienne annonce la fin de ses opérations terrestres dans le nord Mali


saharamedia
Mercredi 26 Octobre 2011



L’armée mauritanienne a parachevé, hier mardi, les opérations de traques et de ratissage qu’elle menait dans le nord Mali, aux abords de la forêt de Wagadou depuis quelques jours.

Des sources particulières ont confirmé à Sahara média le retour de l’unité d’intervention spéciale GSI à Bassiknou après avoir reçu à cet effet des ordres de Nouakchott.

L’armée mauritanienne a réussi à mettre la main sur une voiture tout terrain qu’Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) avait peint aux couleurs des couleurs des forces de défense dans une tentative de camouflage et qui contenait un important chargement d’armes, de munitions, de téléphones portables (9 appareils de marque Nokia avec des abonnements Mauritel) et de devises euros).

Et, selon des sources particulières, c’est à partir d’informations précieuses fournis par Mauritel que l’armée mauritanienne a pu découvrir ce qu’AQMI mijotait pour accomplir une opération kamikaze sur le sol mauritanien.

Les informations en question impliqueraient un vendeur de viande rouge à Kankossa ainsi que le propriétaire d’une épicerie. Les deux hommes sont suspectés, à partir du relevé de leurs communications, d’avoir des rapports avec AQMI. Une dame résidant à Nouakchott, dans la moughataa de Tevragh-Zeina, est, elle aussi, dans la ligne de mire des services de renseignements qui ne seraient pas loin de penser qu’elle entretien des relations avec AMI, notamment avec une cellule dormante dans la capitale.















GABONEWS APAnews