L’armée mauritanienne annonce la mort de Tiyib Ould Sidi Ali dans le raid aérien mené contre la base d’AQMI dans la forêt de « Wagadou »


saharamedia
Samedi 22 Octobre 2011



L’armée mauritanienne vient d’annoncer la mort de Teyib Ould Sidi Ali, l’un dirigeant militaire d’Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) au cours du raid aérien mené jeudi dernier contre la base de l’organisation terroriste dans la forêt de « Wagadou », nord Mali.

Les services de sécurité mauritaniens avaient distribué, il y a deux semaines, des photos de Ould Sidi Ali, au niveau de tous les points de contrôle, se fondant sur des informations faisant cas de son entrée sur le territoire mauritanien et la possibilité qu’il prépare une opération kamikaze.

Tiyib Ould Sidi Ali Ould Navé’e, 26 ans, à l’annonce de sa mort par l’armée mauritanienne, a rejoint les camps d’AQMI il y a quelques années. Il est supposé être le chef du groupe terroriste qui s’est infiltré en Mauritanie, en février dernier, pour mener des opérations kamikaze à Nouakchott.

 

On se rappelle que l’armée mauritanienne, grâce à la vigilance de ses services de renseignements, avait réussi à mettre en échec cette opération en faisant exploser la voiture des terroristes à l’entrée de la Capitale.

Ould Sidi Ali avait également pris part aux accrochages du Centre Emetteur à Nouakchott, en 2008, avec un groupe de salafistes dont la plupart se trouvent actuellement dans les prisons mauritaniennes.















GABONEWS APAnews