L’assemblée nationale dément ce qui a été présenté comme une attitude blâmable de l’ambassadeur mauritanien au Sénégal vis-à-vis de son président


saharamedia
Jeudi 15 Juillet 2010



L’assemblée nationale dément ce qui a été présenté comme une attitude blâmable de l’ambassadeur mauritanien au Sénégal vis-à-vis de son président

Le Secrétariat général de l'Assemblée nationale et le cabinet du Président ont déclaré que "la  récente visite effectuée par le président, Messaoud Ould Boulkheir à Dakar n’avait pas été notifiée à l'ambassade et que malgré cela l'ambassadeur, Sidi Ould Didi, a rendu visite à Ould Boulkheir à sa résidence  et que leur rencontre a été empreinte de cordialité". Dans un communiqué publié, hier mercredi, par l’assemblée nationale un démenti est apporté aux  informations véhiculées par certains médias à propos de l’indifférence de l’ambassadeur mauritanien à Dakar vis-à-vis du président de l’assemblée nationale en ces termes : « Nous affirmons, au nom du président de l’assemblée nationale, que les propos rapportés par certains organes de presse sont dénués de tout fondement ». Le communiqué du Secrétariat général et du cabinet précise que les propos, prêtés au président de l’assemblée nationale et selon lesquels il  se serait pris à l'Ambassadeur, lors de leur rencontre à l'ouverture de la Conférence des Présidents des Parlements de langue française, ne sont pas fondés. Le communique ajoute que le président et l’ambassadeur "ont échangé des paroles courtoises" lors de leur rencontre à l'ouverture de la Conférence. Le premier ministre, Moulaye Ould Mohamed Lagdaf, a eu à présenter ses excuses pour le fait que l'ambassade à Dakar ne soit pas venue accueillir, officiellement, Messaoud Ould Boulkheir en tant président de l'Assemblée nationale. C’était le jeudi dernier devant les députés de l'Assemblée nationale en disant que  « ce qui s'est passé était une erreur et une omission de son gouvernement et il a promis que cela ne répétera plus à l'avenir ».

 

 

 

 















GABONEWS APAnews