L’opposition conditionne sa participation à la célébration du cinquantenaire de l’indépendance


saharamedia
Jeudi 24 Juin 2010



Invitée par le pouvoir à prendre part officiellement à la célébration du cinquantième anniversaire de l’indépendance nationale, le 28 novembre prochain, la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) en Mauritanie, un collectif d’une dizaine de partis politiques, conditionne une éventuelle réponse positive. « Non envisageable » dans les conditions actuelles, la participation de la COD aux festivités marquant le cinquantenaire de l’indépendance de la Mauritanie ne pourrait se faire que dans le cadre d’un dialogue politique inclusif portant sur toutes les questions de la vie nationale, selon une déclaration du collectif publiée  jeudi. En fait, une référence à l’Accord de Cadre de Dakar de juin 2009 qui a permis l’organisation d’une élection présidentielle le 18 juillet 2009 et la victoire contestée du président Mohamed Ould Abdel Aziz. Le dialogue réclamé  par l’opposition doit notamment avoir pour objectif une recherche de solution à la crise politique, économique, sociale et sécuritaire que traverse le pays et explorer les meilleures voies et moyens en vue de l’instauration de la démocratie et d’un véritable état de droit, très loin des pratiques du pouvoir actuel,   selon le collectif.

 

 

 















GABONEWS APAnews