L’opposition mauritanienne soupçonne la France de l’ouverture d’une base militaire dans le pays


saharamedia
Jeudi 17 Juin 2010



L’opposition mauritanienne soupçonne la France de l’ouverture d’une base militaire dans le pays

Le leader de l’opposition, Ahmed Ould Daddah, a déclaré que « la Mauritanie abrite une base militaire étrangère » faisant, ainsi, allusion à la France et précisant « que la présence d’une base militaire sur le sol national doit se faire avec l’aval du parlement mauritanien… ».

C’était au cours d’un meeting populaire organisé par l’opposition hier après midi et au cours duquel Ould Daddah devait, aussi, dire « que le pouvoir a outrepassé les règles de passation de marchés publics qui ne sont pas faits selon les dispositions juridiques prévues à cet effet… »

Le président de la coordination de l’opposition devait ajouter « c’est certainement que Mohamed Ould Abdel Aziz ne mesure pas que ces outre passements peuvent avoir des conséquences juridiques futures… Seulement, ce dernier, ne s’encombre pas de ces conséquences car il prend à la légère le peuple mauritanien, ses partis, ses institutions et même son parlement qui est constitué de la majorité qui le soutient. Ould Daddah devait, aussi, dire « que les conditions posées par l’opposition pour le dialogue n’ont reçues aucun écho ».

 















GABONEWS APAnews