L’opposition s’étonne du silence du gouvernement face aux accusations portées par un député français contre Ould Abdel Aziz le liant au trafic de drogue


Sahara Médias - Nouakchott
Jeudi 14 Février 2013



L’opposition s’étonne du silence du gouvernement face aux accusations portées par un député français contre Ould Abdel Aziz le liant au trafic de drogue
La Coordination de l’opposition démocratique (COD) a indiqué que, il y a quelques semaines, des médias nationaux et internationaux ont relayés les déclarations dangereuses du député français, Noël Mamère, accusant, explicitement, Ould Abdel Aziz d’être impliqué dans le trafic de drogue et d’être le parrain de ce commerce illicite.
Dans un communiqué qu’elle a rendu public ce mercredi à Nouakchott, et dont l’agence Elhourriya a reçu une copie, la COD indique que, « face au silence étrange du gouvernement dans cette affaire qui touche la tête du pouvoir et la poursuite du député français dans ses déclarations », elle déclare à l’opinion publique nationale ce qui suit :
S’étonne du silence du gouvernement face à ces accusations dangereuses et demande des éclaircissements sur les raisons qui poussent Noël Mamère à tenir de tels propos et laver l’affront porté à la Mauritanie, regardée maintenant dans le monde comme un pays de narcotrafiquants notoires, soit en montrant que Noël Mamère a tort, et donc déposer une plainte contre lui, soit présenter Mohamed Ould Abdel Aziz devant la justice s’il est prouvé qu’il est bien impliqué dans le trafic de drogue comme le déclare Noël Mamère et le réaffirme à chaque fois qu’on lui pose la question à ce sujet.














GABONEWS APAnews