La 62é réunion de la Commission Baleinière Internationale (CBI) d’Agadir dans l’impasse


saharamedia
Jeudi 24 Juin 2010



La 62 éme réunion de la Commission Baleinière Internationale (CBI), qui tient actuellement ses assises à Agadir (Maroc), s’est retrouvée dans « l’impasse » mercredi après midi, annonce une déclaration de l’ONG internationale WWF, spécialisée dans la défense de la nature. La raison du blocage « des divergences réelles sur les questions majeures : le moratoire concernant la chasse aux baleines, le système des quotas, la chasse aborigène et la question relative à l’ouverture de la chasse commerciale dans le sanctuaire de l’océan austral » en dépit « de quelques progrès » indique une déclaration de l’organisation. Constant avec désolation « l’immobilisme » au sein de la CBI, le responsable du Programme Habitats et Espèces du bureau Afrique de l’Ouest de WWF, le Dr Mamadou Diallo avance « qu’une solution de compromis qui mettrait la chasse à la baleine sous le contrôle de la CBI est nécessaire, mais malheureusement les gouvernants n’y sont pas parvenus. Encore une fois, la politique a pris le pas sur la science » se désole-t-il, avant d’ajouter « la CBI ne peut aller de l’avant que si elle se focalise sur la conservation de la baleine et non sur la politique ». 17 pays africains, côtiers et même non côtiers, parmi lesquels le Sénégal et la Mauritanie, sont membres de la CBI.

 

 















GABONEWS APAnews