La COD invite à une prise en charge collective du terrorisme


saharamedia
Jeudi 26 Août 2010



La Coordination de l'Opposition Démocratique  en Mauritanie (COD), un collectif d'une dizaine de partis politiques, appelle à une prise en charge collective du phénomène du terrorisme par les pays de l'espace sahélo saharien, dans une déclaration publiée jeudi. Pour tous les états confrontés au "fléau du terrorisme" l'opposition mauritanienne recommande notamment " des efforts en vue d'une prise en charge collective de ce mal transfrontalier conformément à une déclaration adoptée à Alger" au cours de cette année par plusieurs pays de la sous région. L'Algérie, le Mali, la Mauritanie et le Niger, rappelle-t-on, ont adopté il y a quelques mois une déclaration de leur volonté commune de mener une action sécuritaire collective contre le terrorisme au début de cette année. La  COD appelle également à un dialogue national sur la question de la violence islamiste "le terrorisme est une question importante pour la Mauritanie. Nous devons en débattre tous ensemble". L'opposition mauritanienne salue au passage le processus qui a abouti à la libération cette semaine de 2 otages espagnols, enlevés en Mauritanie en novembre 2009. Un résultat heureux dont l'explication réside dans le fait que "les parties ont opté pour les négociations, pour des solutions de compromis de nature à sauver des vies humaines, loin de toute surenchère, de toute confrontation inutile et dangereuse".

 















GABONEWS APAnews