La COD réitère son exigence de départ de Aziz


saharamedia
Jeudi 22 Avril 2010



La COD réitère son  exigence de départ de Aziz

 

La Coordination de l’Opposition Démocratique (COD), réitère son exigence de démission du président Mohamed Ould Abdel Aziz, dans une déclaration envoyée à la presse jeudi

Celle-ci a été rédigée après le passage de témoin de la présidence tournante de la coordination, de Messaoud Ould Boulkheir, leader de l’Alliance Populaire Progressiste (APP), par ailleurs président de l’Assemblée Nationale, à Ahmed Ould Daddah, président du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) et chef de file institutionnel de l’opposition.

 

La coordination de l’opposition justifie le renouvellement de son exigence une sombre réalité en affirmant que le président Mohamed Ould Abdel Aziz « a fait la preuve de son incapacité à diriger le pays, occasionnant à bien des égards, les plus grandes inquiétudes pour l’avenir de la nation ».

La déclaration dénonce : le refus du pouvoir d’engager un dialogue politique inclusif, conformément à l’accord de Dakar de juin 2009 (qui a permis un retour à l’ordre constitutionnel après le coup d’état du 6 août 2008)

Mais aussi « la hausse quotidienne des prix « de denrées de base « dont le cours baisse sur le marché international, l’enfouissement de déchets toxiques qui menacent la santé des citoyens en plusieurs endroits du territoire national, l’inexistante de projets de développement d’envergure, l’absence d’une politique économique digne de ce nom et une absence totale de perspectives d’avenir pour les citoyens ».

 















GABONEWS APAnews