La DSPCM inflige une amende de 35 millions d’ouguiyas à la société de pêche de l’homme d’affaires Ahmed Ould Mouknass


saharamedia
Dimanche 26 Septembre 2010



La délégation de surveillance des pêches et du contrôle en mer (DSPCM) a révélé qu’elle a infligé une amende de 35 millions d’ouguiyas à une société de pêche appartenant à l’homme d’affaires Ahmed Ould Mouknass (frère de la ministre des Affaires étrangères)) pour avoir pêché dans une zone interdite et fait une fausse déclaration des quantités pêchées.

La DSPCM a, dans un communiqué de presse, indiqué que cette « amende entre dans le cadre des procédures d’urgence prise par le comité d’évaluation des contreventions ».

 

Dans sa  réponse à ces contraventions, un responsable de la société a déclaré à Sahara média par téléphone que le « navire est entré 300 mètres à l’intérieur de la zone protégée, alors que les appareils de surveillance des bateaux par satellites permettent 800 mètres, ce qui laisse entendre que l’amende est douteuse ». Il n’est pas exclu que l’affaire ne soit liée à un possible règlement de compte parce que la DSPCP avait arrêté déjà arrêté aussi un autre bateau appartenant à la société et procédé à la saisie de 20 tonnes de poisson pour le motif qu’il s’agit d’espèces interdites (juvéniles). Mais, ajoute ce responsable, la commission de contrôle dépendant de l’Institut mauritanien des recherches océanographiques et des pêches (IMROP) a contredit ces allégations.

 

Voici ce que dit le communiqué de la DSPCM :

Dans le cadre de la procédure d’urgence, du 22/09/2010, deux PVs concernant le navire VARDBERG (ATLANTIC PELAGIC) de Mr Ahmed Ould Meknass ont été traités. Les sanctions suivantes ont été proposées :

- PV N° 104/DSPCM/2010, Infraction : Fausses déclarations de Captures (avec reconnaissance), Amende : 15.000.000 UM plus Confiscation : 20 tonnes ;

- PV N° 053/VMS/2010, Infraction : Zone Interdite, Amende : 20.000.000 UM.















GABONEWS APAnews