La FIFA ferme pour lutter contre le racisme dans les stades


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 15 Juin 2017



le ghanéen Muntari quittant la pelouse après des propos racistes
le ghanéen Muntari quittant la pelouse après des propos racistes
Les arbitres pourront désormais suspendre ou arrêter un match en cas de comportement raciste des spectateurs, une décision annoncée jeudi par la FIFA, et qui sera appliquée lors de la coupe des confédérations prévue dès le 17 juin en Russie.

Autre mesure prise la décision de placer des observateurs anonymes parmi le public pour dévoiler éventuellement des comportements anti sportifs.

Dans un communiqué publié jeudi, le président de la FIFA que ces changements radicaux apparaîtront dans la campagne mondiale pour la lutte contre le racisme et la ségrégation lors de la coupe des confédérations 2017.

Ces initiatives, selon Gianni Infantino, constituent de nouvelles armes pour les arbitres et les officiels pour empêcher les comportements racistes et garantir un jeu propre et le respect lors des rencontres.

L’expérience relative à la désignation d’observateurs dans les tribunes, avait déjà été testée par la FIFA lors de certaines rencontres en Europe comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde et des matchs amicaux.

La coupe des confédérations commencera le 17 juin par un match entre le pays hôte, la Russie et la Nouvelle Zélande.
 














GABONEWS APAnews