La France plus décidée que jamais à libérer ses otages et ne fait pas de commentaires sur les menaces d’AQMI


Sahara Médias - Nouakchott
Vendredi 21 Septembre 2012



La France plus décidée que jamais à libérer ses otages et ne fait pas de commentaires sur les menaces d’AQMI
Le ministre français des Affaires étrangères a indiqué que Paris est décidé à libérer les otages détenus par Alqaeda au Maghreb Islamique et ce après avoir été accusé par AQMI de négliger le sort de ces hommes dans une lettre adressée à leurs familles.
La France a ajouté avoir vérifié l’authenticité du message que Sahara médias avait publié, en exclusivité mercredi dernier, et dans lequel Al qaeda menace de tuer les otages si la  France intervient militairement au nord Mali que contrôlent, depuis plusieurs mois, les groupes islamistes armés.
Dans une conférence de presse tenue hier jeudi à Paris, le porte-parole du Quai-d’Orsay, Philippe Lalliot, a refusé de faire de commentaires sur les menaces proférées par AQMi envers la France, alors qu’une source diplomatique a déclaré à l’AFP que « c’est une façon de parler sans importance ».
Lalliot a indiqué, que comme annoncé dans le discours du président de la République française, le 13 septembre, « des mesures ont été prises avec une grande volonté et un sens de la responsabilité pour que tous nos citoyens retrouvent les leurs », selon son expression. Ce qui est une allusion on ne peut plus claire aux assurances que François Hollande a donné aux familles des otages en les recevant au palais de l’Elysée.
L’organisation djihadiste avait annoncé auparavant sa disposition à négocier sur le sort des otages qu’il avait enlevés, en 2010, dans la zone d’Arlit au nord Niger.














GABONEWS APAnews