La Gambie tourne la page du président Djamé après plus de deux décennies


Nouakchott - Saharamédias
Samedi 21 Janvier 2017



La Gambie tourne la page du président Djamé après plus de deux décennies
L’ancien président gambien Yaya Djamé a quitté son pays samedi après midi, après l’avoir dirigé d’une main de fer pendant 22 ans.

En quittant Banjul, Yaya Djamé a eu droit aux honneurs réservés aux chefs d’état, hymne national, tapis rouge et fanfare aux côtés du chef de l’état guinéen Alpha Condé.

Il s’est ensuite dirigé vers l’avion mauritanien stationné sur le tarmac de l’aéroport où se trouvaient déjà certains membres de sa famille et ses bagages, aux côtés de l’avion spécial du chef de l’état guinéen.
En haut de la passerelle, l’ancien chef de l’état gambien a agité son livre de Coran, sa canne et son chapelet à certains de ses soutiens venus lui faire leurs adieux.

La destination des deux chefs d’état n’a pas été révélée, même si des informations presque sûres, affirment qu’ils doivent être accueillis à Conakry.

Des dizaines de gambiens sont venus aux portes de l’aéroport pour saluer Yaya Djamé à son départ en exil volontaire, au terme d’un accord obtenu à l’arraché par les présidents mauritanien et guinéen et qui satisfait les exigences qu’il avait posées pour quitter le pouvoir.

Toujours à proximité de l’aéroport de Banjul, selon le correspondant de Sahara Media des dizaines d’opposants à l’ancien chef de l’état se sont réunis, scandant des slogans qui lui étaient hostiles.

L’armée guinéenne avait publié un communiqué dans lequel elle s’est engagée à faire respecter l’ordre et la sécurité dans le pays, et assurant le nouveau chef de l’état élu, Adama Barrow, de son entière fidélité.

Le couvre feu a été levé, l’état d’urgence aussi et il était désormais possible d’accéder à certains sites et des réseaux sociaux qui avaient été bloqués ces derniers jours.
 
 
 
 














GABONEWS APAnews