La Grande Bretagne suggère la remise d’Abdallah Essenoussi à la CPI


saharamedia
Dimanche 18 Mars 2012



La Grande Bretagne suggère la remise d’Abdallah Essenoussi à la CPI

La Grande Bretagne s’est félicité de l’arrestation en Mauritanie de l’ancien chef des services de renseignements libyen, sous l’ère Kadhafi, Abdallah Essenoussi.
Londres a demandé à Nouakchott de remettre ce personnage, soupçonné d’être impliqué dans plusieurs opérations à caractère terroriste, à la Cour pénale internationale (CPI) pour répondre de ses actes.
Le ministre britannique des Affaires étrangères, Williams Hugues, a indiqué que le jugement de Senoussi « va permettre de fermer une page sombre de l’histoire de la Libye ».
Un mandat d’arrêt international produit par la CPI, le 27 juillet 2011, accuse Essenoussi de crime contre l’humanité lors de la riposte du régime de Kadhafi contre l’insurrection populaire partie de Benghazi.

 















GABONEWS APAnews