La Libye abrite une réunion des chefs d’Etats des pays du Sahel pour débattre de la stratégie commune de lutte contre le terrorisme


saharamedia
Mercredi 6 Octobre 2010



Le Guide libyen, Mouammar Kadhafi, a  indiqué qu’il « observe, sans angoisse », la présence de forces françaises au Niger, dans le cadre d’une « mission ponctuelle » liée  à l’enlèvement de 6 français qui se trouvent présentement entre les mains d’Al Qaeda, dans un entretien publié jeudi dernier par l’hebdomadaire Paris Match.

Kadhafi a également révélé : « marge des travaux du sommet arabo-africain de Syrte, prévu le 9 octobre, nous allons nous réunir, nous chefs d’Etats des pays du Sahel, pour discuter de la meilleure stratégie à mettre en œuvre pour faire face à la présence d’Al Qaeda au Maghreb Islamique ».

Le guide libyen qui entretient des relations complexes avec la France, depuis les combats entre soldats français et libyens au Tchad, dans les années 80 du siècle dernier, voit que la présence militaire française au Niger n’est pas préoccupante tant qu’elle ne dure pas. Il a justifié cette opinion par le contexte particulier dans lequel la France a envoyé ses militaires dans ce pays, à savoir l’enlèvement de ses ressortissants, précisant qu’il faut toutefois « éviter de tenter de libérer les otages par la force, du genre de celle qui a conduit à la mort d’un homme âgé – Michel Germaneau – et qui s’est traduite par des combats entre les deux parties.

 















GABONEWS APAnews