La Mauritanie appelle les parties maliennes à appliquer l’accord de paix


Nouakchott - Saharamédias
Mardi 27 Septembre 2016



La Mauritanie appelle les parties maliennes à appliquer l’accord de paix
Le ministre mauritanien des affaires étrangères et de la coopération Dr Isselkou O. Ahmed Izidbih a appelé les différentes du conflit malien à rassembler leur efforts afin d’appliquer l’accord de paix signé entre elles, rappelant que la Mauritanie partageait 2300 kilomètres de frontière avec le Mali et que les deux pays collaboraient quotidiennement dans les domaines de la sécurité, de la transhumance et de l’économie.

Le ministre s’exprimait lors d’une rencontre présidée par le secrétaire général des nations unies Ban Kee Moon regroupant les pays frontaliers du Mali.

Il a révélé que la Mauritanie accueillait 60.000 réfugiés maliens, saluant l’annonce par le président Ibrahim Boubacar Keita de la tenue avant la fin de cette année d’une conférence d’entente nationale.

Le ministre des affaires étrangères a souligné l’importance des prochaines élections municipales qui devront permettre, selon lui, d’appliquer une close importante de l’accord issu des négociations d’Alger, relative à l’installation des autorités de transition élargies.

Il a renouvelé la disponibilité de la Mauritanie à se tenir aux côtés du Mali dans sa recherche de la paix et de la stabilité avant de rappeler l’importance du processus de Nouakchott lancé en 2013 par 11 pays de la sous région en plus de l’initiative du groupe des cinq du Sahel dont le siège permanent se trouve à Nouakchott.

Une initiative lancée en février 2014 par le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.
 
 
 
 
 














GABONEWS APAnews