La Mauritanie au handifestival 2010


saharamedia
Mardi 18 Mai 2010



La Mauritanie au handifestival 2010

La Mauritanie sera représentée à la troisième édition de HandiFestival International qui aura lieu à Dakar du 28 au 30 mai prochain, la formation musicale dénommée, « NYellitare Lenol » qui regorge en son sein trois personnes notamment les ténors Ousmane Guissé et Mohamed Kamara, en situation de handicap. A travers cette manifestation, l’objectif global étant de favoriser l’intégration socio – économique et culturelle des handicapés.

Le Handifestival International 2010 qui est placé sous le haut patronage du président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade, est une initiative de l’Association Xamle et Baobab Communication. De l’avis des organisateurs, cet important événement s’inscrit dans le cadre de la Décennie africaine des personnes handicapées et s’insère également dans la campagne de vulgarisation de la Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées.

HandiFestival International vise la qualité artistique, dans la diversité de sa programmation artistique. Cette qualité va non seulement se rechercher auprès des artistes de grande notoriété, mais aussi auprès de talents en développement. A en croire un document de présentation de l’événement, la programmation de têtes d’affiche africaines a plusieurs motivations. « La première est celle d’offrir aux spectateurs du festival, des prestations de qualité qui seront diffusées sur plusieurs grandes scènes du monde. La deuxième motivation est de permettre à des artistes en développement ou à de jeunes talents de côtoyer les « grands artistes ». Dans cette dynamique, HandiFestival International va donner à ces artistes une occasion de se produire sur son plateau international, en même temps que les têtes d’affiche. Cela, en partant du fait que l’Afrique regorge de beaucoup d’artistes de talent qui ont déjà acquis une notoriété au niveau national.

Les objectifs de cette manifestation sont de :

- Favoriser les conditions permettant aux handicapés doués dans les différentes formes d’expressions artistiques et culturelles et de productions scientifiques, de valoriser leur talent et leur génie ;

- Contribuer à l’insertion et/ou la réinsertion socio- professionnelle des handicapés ;

- Oeuvrer à l’avènement de cadres fédérateurs et de réseaux nationaux et internationaux pour handicapés

- Favoriser des rapports de proximité entre personnes handicapées et employeurs potentiels, chefs d’entreprise, directeur de société, pouvoirs publics, etc.

Il s’agit aussi d’élaborer et de mettre en œuvre des projets permettant aux handicapés d’avoir accès à la vie culturelle, socio-économique et scientifique (accès aux sites, films à « voir » tactilement, sous titrage, à la science, aux Ntic).

On notera outre notre pays et du Sénégal, la présence du Mali, du Togo, du Burkina, Sierra Léone, du Niger, du Bénin et de la Gambie.

 















GABONEWS APAnews