La Mauritanie autorise les combattants du MNLA à entrer sur son territoire après avoir remis leurs armes


Néma - Saharamédias
Samedi 5 Janvier 2013



La Mauritanie autorise les combattants du MNLA à entrer sur son territoire après avoir remis leurs armes
La Mauritanie a permis à des dizaines de combattants du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) d’entrer sur son territoire après avoir remis les armes en leur possession à l’armée mauritanienne, rapporte une source militaire de haut rang à Sahara médias.
La source indique que les combattants ont ainsi remis à l’armée mauritanienne quelque 25 véhicules tout terrain et des armements lourds, en plus d’un nombre importants d’armes automatiques et de munitions. Elle a indiqué que les combattants désarmés se sont dirigés vers le camp de Mbera, près de Bassiknou, où se trouvent les réfugiés touaregs fuyant les zones de tensions au nord Mali.
Des combattants du MNLA avaient abandonné les grandes  villes du nord Mali suite à des accrochages avec Ançar Edine et se sont établis dans une zone tampon près de la frontière avec la Mauritanie, près du point de passage de Fassala. Mais Al qaeda au Maghreb islamique (AQMI) a interdit aux combattants du MNLA de manifester aucun signe armé à l’intérieur du territoire malien, ce qui les a poussé à négocier avec l’armée mauritanienne pour franchir la frontière.
Signalons qu’on ne connait pas encore, à l’heure actuelle, la formule qui a permis à ces combattants d’entrer sur le territoire mauritanien et s’il faut désormais les considérer comme des réfugiés civils ou non.














GABONEWS APAnews