La Mauritanie cherche à augmenter sa production animale par l'insémination artificielle


Mardi 30 Septembre 2014


La Mauritanie est plus que jamais engagée dans un important projet de création des fermes d'insémination et la préservation de la santé animale.


La Mauritanie cherche à augmenter sa production animale par l'insémination artificielle
C’est ce qui ressort des déclarations de la ministre de l’élevage, Dr Fatma Habib, en tournée dans la Wilaya de l'Assaba pour s'informer sur la situation pastorale, l'état de santé du cheptel et s'entretenir avec les éleveurs.
A Kankossa, la ministre a visité lundi la ferme pour  l'insémination artificielle des bovins après avoir tenu auparavant une réunion à Kiffa avec les autorités administratives et les cadres régionaux de son département.
Sur place, la ministre a reçu des explications sur les différentes composantes de la ferme dont la création entre dans le cadre d'un programme national d'amélioration génitale des bovins, lancé en 2011, afin de combattre la pauvreté en milieu rural par la multiplication de la production des éleveurs en lait et en viande. Cette ferme compte actuellement 250 vaches inséminées dont 150 gestantes.
 
 
 
 
 














GABONEWS APAnews