La Mauritanie n'est pas dans une guerre par procuration, selon Abdel Aziz


saharamedia
Jeudi 5 Août 2010



La Mauritanie n'est pas dans une guerre par procuration,  selon Abdel Aziz

La Mauritanie "ne fait pas la guerre à Al Qaida, mais plutôt à des éléments locaux issus de pays voisins" a déclaré le président Mohamed Ould Abdel Aziz, à l'occasion d'un direct face au peuple et à la presse, organisée dans la nuit du mercredi au jeudi au Centre International des Conférences de Nouakchott (CICN-Palais des congrès) à l'occasion du premier anniversaire de son investiture, le 5 août 2009.

Nouakchott ne fait pas la guerre à une nébuleuse terroriste  internationale au profit de quelque allié que ce soit.

Le chef de l'état mauritanien s'est notamment défendu d'être entré en guerre au profit d'intérêts occidentaux "nous défendons notre pays plutôt que nous engageons une guerre contre Al Qaida par procuration à la place de telle ou telle autre partie".

 

Mohamed Ould Abdel Aziz a engagé les autorités du pays "à repousser toute menace à la sécurité qu'elle vienne de l'intérieur et de l'extérieur. Il s'agit là d'un droit naturel que tout le monde nous reconnaît".

Au cours des 5 dernières, rappelle-t-on, la Mauritanie a été le théâtre de plusieurs attentats terroristes faisant des dizaines de victimes militaires et civils.

Une opération de l'armée mauritanienne ayant bénéficié d'un soutien logistique et technique de la France exécutée en territoire malien, a fait 7 victimes dans les rangs d'un groupuscule terroriste, le 22 juillet dernier.

Nouakchott a présenté l'attaque comme une action préventive, alors que Paris a reconnu son objectif de libération de l'otage Michel Germaneau menacé de mort.

Une partie de la presse nationale et de l'opposition politique ont mis en garde le gouvernement contre une entrée en guerre par procuration au profit des intérêts occidentaux.

Les éléments de la nébuleuse Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) écumant actuellement l'espace saharo sahélien sont généralement des résidus du mouvement terroriste algérien des années 1990 (Groupe Salafiste pour la Prédication et le Combat-GSPC)

 

 















GABONEWS APAnews