La Mauritanie participe, à Bamako, une réunion du groupe de travail du G8 chargé de la lutte contre le terrorisme


saharamedia
Mercredi 13 Octobre 2010



Le groupe de travail issu du G8 et chargé de la lutte antiterroriste se réunit ce mercredi à Bamako pour étudier les voies et moyens susceptibles de renforcer la stratégie de lutte contre AQMI, au moment où l’organisation terroriste détient toujours au Mali 7 otages dont 5 français.

L’information rapportée par l’AFP fait également cas de la présence de la Mauritanie à ce conclave qui réunit des représentant des pays membres du G8 (USA, de la Russie, du Japon, du Canada, de la France, de la Grande Bretagne, de l’Italie et de l’Allemagne) ainsi que ceux de l’Espagne, de la Suisse et de l’Australie. D’autres pays comme le Maroc, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Burkina Faso et le Nigeria ont répondu présent à l’appel du G8 pour prendre part à cette réunion alors que l’Algérie a préféré s’absenter, selon une source diplomatique. Alger considère que la lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel doit être l’affaire des pays de la zone et ne pas donner l’occasion à d’autres Etats d’intervenir.

De son côté, le ministre malien des Affaires étrangères, Moctar Ouane, a déclaré que la tenue d’une telle rencontre est « la preuve du respect des engagements donnés par la communauté internationale » au Mali. Dans ce pays, Al Qaeda au Maghreb Islamique détient 7 otages (5 français et 2 Africains) depuis le 16 septembre dernier après les avoir enlevés dans le nord Niger, dans la cité riche en uranium d’Arlit.

Il est prévu que la réunion qui prend fin jeudi traite de la question de la surveillance des frontières et du rôle que l’Union africaine et les regroupements politiques et économiques sous-régionaux peuvent jouer dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Le groupe de travail issu du G8 chargé de la lutte contre le terrorisme a été créé, sous la présidence française, en 2003.















GABONEWS APAnews