La Mauritanie pointe à la 143ème place dans le classement de l’Organisation mondiale de la lutte contre la corruption


saharamedia
Lundi 17 Janvier 2011



L’organisation mondiale de lutte contre la corruption, Transparency international, vient d’attribuer à la Mauritanie la 143ème place dans son classement pour 2010 des pays où ce fléau est le plus répandu.

Dans ce classement annuel, Transparency international indique que la Tunisie est le pays maghrébin qui souffre le moins de cette corruption, suivie par le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et enfin la Libye.

L’organisation révèle que, selon tous les indicateurs obtenus le 26 octobre dernier, la Tunisie qui occupe le 59ème rang, et a obtenu 4,3 des dix points donné comme moyenne, fait partie des pays où le fléau de la corruption est le moins répandu. Une note qui est également celle de pays comme la Lituanie et la Slovaquie.

 

Le Maroc est arrivé, quant à lui, 85ème à côté du Malawi, avec une moyenne de 3,4, alors que l’Algérie pointe à la 105ème place, dans un groupe qui renferme également l’Argentine, le Kazakhstan, la Moldavie et le Sénégal.

La Mauritanie arrive 143ème à côté des Maldives et du Pakistan, alors que la Libye, placée dans le groupe du Cameroun, de la Cote d’Ivoire, Haïti, l’Iran, le Népal, le Paraguay et le Yémen n’obtient que 2,9 sur 10. Un peu mieux, tout de même que la Libye (2,3).

Le classement de Transparency international a porté sur 178 pays et consacré le Danemark, la Nouvelle Zélande et Singapore comme les pays les moins corrompus dans le monde. La Somalie, pays soumis aux affres de la guerre civile sur fond de terrorisme, reste dernière dans ce classement fait à partir de données de la Banque mondiale et du Forum économique mondial.















GABONEWS APAnews