La SLTM dénonce le recrutement par Sahel Bankring "en dehors des voies légales"


saharamedia
Mardi 20 Décembre 2011



Le Syndicat libre des travailleurs mauritaniens (SLTM) a dénoncé ce qu’elle a qualifié de « recrutement en dehors du cadre légal » opéré par la société mauritano-soudanaise de ravitaillement des navires (Sahel Bankring) lors du lancement de ses activités, en octobre dernier.

Le communiqué de le SLTM, dont Sahara média a reçu une copie, qualifie un tel acte « de contraire à la loi, d’inacceptable et de trafic d’influence visant à utiliser l’argent public à des fins personnelles », selon le SLTM.

 

Le syndicat rend responsable de tels agissements le président du Conseil d’Administration de la société, en sa qualité de représentant de l’Etat mauritanien, en lui demandant de « régler ce problème le plus rapidement que possible ».

 

 

Le SLTM demande également aux plus hautes autorités mauritaniennes d’intervenir « pour protéger les intérêts des techniciens mauritaniens et des diplômés chômeurs à travers un recrutement ouvert et transparent permettant l’égalité de chance à tous les citoyens pour l’accès aux postes existants dans toutes les sociétés parapubliques ».

Le syndicat se dit également « étonné de voir que des parlementaires et des hommes politiques, qui doivent, par principe, donner le bon exemple, aient pris part à de tels actes ». Le SLTM a, à cet effet, demandé aux deux chambres du Parlement à l’aider pour que « chacun recouvre ses droits et pour que le public ne soit pas confondu avec le privé », selon les termes du communiqué.















GABONEWS APAnews