La colonie mauritanienne réagit à des propos du ministre des affaires étrangères


Nouakchott - Saharamédias
Mercredi 11 Janvier 2017



La colonie mauritanienne à Washington a réagi mercredi aux propos tenus devant l’assemblée nationale par le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Dr Isselkou O. Izidbih, à propos de la vente du domicile de l’ambassadeur mauritanien aux Etats Unis.

La colonie mauritanienne dans cette ville entreprend depuis un mois une campagne de sensibilisation pour empêcher la vente de la maison de l’ambassadeur dans la capitale américaine.

Devant les députés, le ministre avait demandé, s’adressant à ce qu’on « s’abstienne de vouloir ternir l’image du pays à l’extérieur. »

Le porte parole de la colonie mauritanienne, Saad O. Hamady, a salué le souci exprimé par le ministre, mais a demandé à ce que les mauritaniens de l’intérieur et particulièrement les membres du gouvernement, prêtent une oreille attentive chaque fois que leurs compatriotes expatriés attiraient leur attention sur une chose qui leur aurait échappé, allusion à la question de la vente du domicile de l’ambassadeur aux USA.

Dans une vidéo diffusée mercredi, O. Hamady déplore ce qu’il a appelé « le peu de considération porté à l’action des membres de la colonie qui organisent leur sit-in dans des conditions climatiques difficiles, mus par le seul souci d’une meilleure rationalisation des ressources publiques et d’attirer l’attention de l’état sur le danger de la vente de cet immeuble ».

Le porte parole de la colonie mauritanienne à Washington a accusé le ministre d’avoir caché délibérément aux parlementaires la réalité des choses , en toute connaissance de cause.

La vante de cet immeuble avait déjà été défendu, devant le sénat par le ministre de l’économie et des finances, Mokhtar O. Djay, qui avait réaffirmé que le gouvernement avait effectué une étude et choisit la meilleur option, la vente, car la réhabilitation de l’infrastructure est particulièrement très onéreuse.
 
 
 
 
 














GABONEWS APAnews