La coordination de l’opposition : « L’attaque d’Alqaida met en danger la vie de nos soldats et des citoyens pacifiques »


saharamedia
Samedi 24 Juillet 2010



La coordination de l’opposition : « L’attaque d’Alqaida met en danger la vie de nos soldats et des citoyens pacifiques »

La coordination de l’opposition en Mauritanie a exprimé ses vives préoccupations suite à l’attaque lancée par l'armée mauritanienne contre un bastion d'Al Qaïda au Mali précisant que cette attaque va engendrer « un manque croissant de sécurité à nos frontières et mettre en danger la vie de nos braves soldats et des citoyens pacifiques ». La coordination a appelé, dans un communiqué dont Sahara media a pris connaissance, le gouvernement à «éclairer l'opinion publique sur le déroulement effectif de l’attaque et sur ses motifs réels et ses objectifs ». La coordination a déclaré que l'intervention des forces armées nationales et des forces de sécurité dans les opérations de ce genre "ne doit se faire que dans le cadre de la  défense de l'intégrité territoriale et seulement avec l'accord du Parlement."  Elle a également demandé que soit « clarifiée la présence de troupes étrangères stationnées actuellement sur le territoire de la Mauritanie, comme le démontre cette attaque commune ». La coordination a indiqué que l'objectif de l’attaque armée "reste flou", après les déclarations contradictoires du ministre mauritanien de l'intérieur faisant cas de frappe préventive, et les déclarations venant du coté français selon lesquelles il s’agissait de tenter de libérer un otage français qui a été enlevé au Niger et qui serait détenu sur le territoire malien. L'opposition a ajouté que ces événements extrêmement dangereux  mettent la  Mauritanie en état de guerre non déclarée et non approuvée par le parlement mauritanien."

 















GABONEWS APAnews