La coordination de la jeunesse de l’APP organise une table ronde sous le thème : La jeunesse au service de l’unité nationale


saharamedia
Samedi 2 Juin 2012



La coordination de la jeunesse de l’APP organise une table ronde sous le thème : La jeunesse au service de l’unité nationale

La Coordination de la jeunesse du parti Alliance populaire progressiste (APP) a organisé cet après midi, à la Nouvelle Maison des Jeunes, une table ronde sous le thème : « la jeunesse au service de l’unité nationale ».

Prenant la parole à l’ouverture de cette table ronde, le secrétaire général de l’APP, Ladji Traoré a surtout insisté sur ce qui a fait cette unité nationale à travers l’histoire, soulignant la communauté de religion entre les différentes composantes nationales, l’Islam constituant le ciment de cette unité, mais aussi sur les ressemblances et les imbrications, facilement décelables, à travers la culture arabo-berbère et les cultures négro-africaines.

Le président de la Coordination de la jeunesse APP, Ahmed Samba Ould Abdallahi, saluera, lui, la forte affluence des femmes et des jeunes à cette manifestation qu’il a voulu placer sous le sceau de l’hommage rendu aux aînés, citant le parcours « héroïque des ainés qui ont balisé le terrain aux nouvelles générations rendant possible tout combat pour la liberté, la justice et légalité », selon son expression.

Prenant la parole à son tour, le président du parti APP, également président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir, insistera longuement sur les vertus du dialogue et sa nécessité dans un contexte trouble, « fortement influencé par les bouleversements que des pays voisins ou lointains de la Mauritanie ont vécu », dira-t-il. Il insistera sur la nécessité d’éviter à la Mauritanie de suivre ce qui est arrivé ailleurs, soulignant que la fragilité du pays repose dans sa composition ethnique, les courants de pensée et les divisions en tribus et régions avec des intérêts souvent antagonistes.

Il a conclu en disant que l’APP, qui a fait du dialogue un choix irréversible, ne se lassera pas de poursuivre les efforts tendant a rapprocher le pôle du pouvoir et celui de la Coordination de l’opposition démocratique (COD), parce que, dira Messaoud Ould Boulkheir, « si par malheur la Mauritanie sombre dans la pagaille comme cela est arrivé ailleurs, personne ne se sauvera seul ».

 















GABONEWS APAnews