La création du poste de vice président de la république serait à l’ordre du jour du prochain dialogue national


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 5 Mai 2016



La création du poste de vice président de la république serait à l’ordre du jour du prochain dialogue national

Des sources propres à Sahara Media ont révélé ce jeudi que le gouvernement a entamé des contacts secrets avec les acteurs politiques afin de mettre en pratique les engagements du président de la république d’entamer un dialogue dans quatre semaines avec ceux qui seraient disposés à y prendre part.

Les mêmes sources précisent que des efforts sont entrepris afin de convaincre le président de l’APP, Messaoud O. Boulkheir, celui d’El Wiam, Boidjel O. Houmeid et Mohamed O. Bourbouss, de l’alliance d’entente nationale.

Des contacts secrets auraient été entrepris avec les dissidents du mouvement IRA et le président de l’AJD-MR, ancien candidat à la présidentielle, Ibrahima Moctar Sar.

Les sources de Sahara Media ajoutent par ailleurs que des contacts accrus ont lieu avec des dirigeants de la composante négro-mauritanienne membres du FNDU de même qu’avec les personnalités qui s’étaient retirées du RFD, dirigées par l’ancien diplomate, Bilal O. Werzeg.

Parmi les points les plus importants inscrits à l’ordre du jour du dialogue, la création du poste de vice président de la république, après l’annonce par le président de la suppression du sénat.

Ce poste sera exclusivement réservé aux Haratines en lieu et place de la présidence du parlement.

Les sources ajoutent que le poste du parlement devra échoir à la composante négro mauritanienne en lieu et place de la présidence du sénat désormais supprimé.

 

 

 

 















GABONEWS APAnews