La crise en Cote d’Ivoire favorise la hausse des prix en Mauritanie


saharamedia
Jeudi 13 Janvier 2011



La crise politique qui secoue actuellement la Cote d’Ivoire et qui oppose le camp du président sortant Gbagbo et celui de l’ancien Premier ministre Ouattara, vainqueur selon la communauté internationale qui a avalisé les résultats de la commission électorale indépendante de la présidentielle, a favorisé la hausse des prix de certains produis en Mauritanie, par l’arrêt systématique de certaines importations ou l’augmentation du transport.

Un commerçant mauritanien au marché central des produits de consommation courante indique à ce sujet que les prix de certains produits alimentaires ont commencé à grimper, précisant que l’huile, par exemple, est passée de 6000 UM, pour le bidon de 20 litres, à 8300 ouguiyas, parce que des commerçants maliens ont commencé à acheter de grandes quantités de ce produit acheminé depuis la Cote d’Ivoire.

D’autres commerçants ont évoqué à Sahara média que certains produits importés de Cote d’Ivoire, comme la banane, ont également connu une hausse estimable, avec le passage du kilo de 500 UM à 600 UM. Un commerçant a même indiqué que la « rue des commerçants » (chare’e etejaar) connait une affluence non habituelle de commerçants maliens qui achètent des produits alimentaires qu’ils ne parviennent plus à faire venir de leur voisin ivoirien, ce qui a, incontestablement, des répercussions négatives sur les prix en Mauritanie.















GABONEWS APAnews