La déclaration de patrimoine du président mauritanien: épilogue d'une vive polémique?


saharamedia
Samedi 9 Octobre 2010



Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a procédé à une déclaration de son patrimoine au Palais de la République,  jeudi aprés midi à l'occasion d'une rencontre avec le président et les membres de la Commission pour la Transparence Financière dans la Vie Publique.

Cet acte solennel intervient aprés plusieurs attaques et une vive polémique avec la Coordination de l'Opposition Démocratique (COD), un collectif d'une dizaine de partis dénoncant l'absence de déclration de patrimoine comme "la violation" d'une obligation édictée par la loi.

La dernier "accrochage" ayant opposé le président de la République et la COD a été relevé début août à l'occasion du premier anniversaire de sa prestation de serment.

 

Un projet de loi relatif à la transparence financière a été  adopté  en 2007.

Un outil juridique constituant le premier jalon d'une stratégie nationale de lutte contre la corruption et dont l'objet est de "renforcer l'intégrité des responsables publics et de garantir une meilleure protection des deniers publics".

Le texte renvoie à une obligation de déclaration de patrimoine pour les membres du gouvernement, du parlement et certains responsables chargés de la gestion et du contrôle des fonds publics, pour contribuer au rétablissement de la confiance entre l'état et les citoyens.

Le président de la Cour Suprême est de droit président de la Commission pour la Transparence Financière dans la Vie Publique.















GABONEWS APAnews