La directrice de l’IUNC : Les mammifères marins sont menacés d’extinction en Afrique de l’ouest


saharamedia
Lundi 28 Juin 2010



 

200 scientifiques venus de l’afrique de l’ouest, d’Europe, d’Asie  et d’Amérique, participent à un symposium sur la bio diversité en Afrique de l’ouest. Dés l’ouverture des travaux, les experts ont tiré la sonnette d’alarme. La situation de la bio diversité mondiale est critique. Sont notamment menacés d’extinction, 22% de toutes les espèces de mammifères connues, la moitié dés espèces de tortues, un tiers des amphibiens, 12% des espèces d’oiseaux, 27% des récifs coralliens, 30% des reptiles, 40% des poissons d’eau douce et un tiers des vertébrés se trouvent dans une situation de danger de disparition. Ces chiffres alarmants ont été énumérés par la directrice générale de l’union internationale pour la protection de la nature l’iucn, un organe spécialisé de l’ONU. Julia marton-Lefèvre Co- préside avec le ministre mauritanien de l’environnement Ba  housseinou la rencontre de Nouakchott. Une réunion organisée à l’initiative du programme de conservation de la zone côtière marine en Afrique de l’ouest, sous le thème : la bio diversité notre sécurité dans un monde en changement. Les participants sont appelés à faire des propositions aux états concernés  pour une nouvelle prise de conscience  face au danger identifié afin de de prendre les mesures qui sauvegardent l’environnement de l’écosystème marin ouest-africain.

 















GABONEWS APAnews